La sagesse de la Terre entre les mains

Blog

d'une artisane de la Terre

par Amandine Charmant, potière intuitive

Cet article fait partie de la série : Slow life

Peut-on quitter les réseaux sociaux ?

Pourquoi j’ai décidé de quitter les réseaux sociaux ?

Est-il possible de se passer des réseaux sociaux quand on est créatif ? Le 6 décembre 2021, j’ai pris la décision de les quitter même si mes pages restent en ligne.

J’étais en train de faire le ménage quand ce texte est apparu dans mes méninges.

Quitter les réseaux sociaux. Coccinelle en équilibre sur le rebord d'un verre d'eau

J’ai décidé de quitter les réseaux sociaux

Une vie slow et pleine

J’ai commencé la poterie pour mettre en phase ma vie avec mes valeurs.  J’essaye de donner toute la place à la slow life et de vivre pleinement.  La créativité est primordiale pour moi et je décide de prendre les actions qui m’aide à consacrer mont temps à ce qui me fait vibrer.

Voici le texte

que j’ai publié le 6 décembre 2021 pour répondre à un appel intérieur qui se faisait de plus en plus pressant.

 

En ce jour de Saint Nicolas, je m’offre un cadeau…

Voici le texte que j’ai publié sur Facebook et Instagram

En ce jour de Saint-Nicolas, je décide d’offrir un cadeau à mon enfant intérieure.

Depuis plusieurs semaines, j’ai entamé un travail d’honnêteté et de confiance pour libérer ma créativité et faire rayonner ma partie rêveuse. J’ai pu observer où je dépense un temps précieux qui ne me sera jamais rendu, j’ai pu rencontrer des émotions que j’avais étouffée depuis longtemps. Lorsque j’ai pris la plume sur cette page, j’avais envie d’inspirer, d’émerveiller, de faire croire à l’impossible et à la joie de vivre. C’était un espace que je voulais dédier à la créativité comme on dresse un autel pour se souvenir de l’essentiel.

Aujourd’hui, ce que je lis dans ce lieu virtuel, ce que j’ai envie d’écrire et de partager ne correspond plus vraiment à cet idéal. Je dérape, je perds pieds, je m’enlise. Ces dernières semaines, j’ai eu envie de faire « entendre raison », de porter une voix qui donne des leçons, qui touille dans la tambouille dans laquelle je me sens embourbée.

Pendant un temps, j’ai cru que ceux qui pensaient comme moi, se sentiraient moins seul.e.s. et que ceux qui n’étaient pas de mon avis pourraient voir une diversité de point de vue. Mais plus je laisse défiler ce fil, plus je sens que ma place n’est pas ici, que ma vie n’est pas ici.

Je quitte cet espace numérique (celui des réseaux sociaux) pour un temps in(dé)fini. J’aimerais tellement ne pas savoir lire. Je m’en vais faire les poussières dans les moindres recoins de mon être, de la cave au grenier, faire de l’espace pour débusquer les graines de rage, de colère et de désespoir qui ne cessent de germer en moi. Je vais consacrer mes perles d’énergie et mon temps de vie à d’autres choses, à prendre soin. A nourrir mon âme et mon corps de bons petits plats. A faire de la place pour ce et ceux qui comptent vraiment pour moi. Je m’en vais cultiver mon jardin et soigner ce qui me reste d’humanité. Je m’en vais écouter de la musique, chanter, danser. Pleurer devant la beauté des paysages et les êtres minuscules. M’occuper de mes poilus et regarder des films qui emportent ailleurs.

C’est peut-être illusoire de croire que l’on peut se passer des réseaux dans le monde d’aujourd’hui. Peut-être que vous oublierez vite la petite potière qui essaye de faire du beau et de mettre de la joie dans ce qu’elle fabrique, peut-être que vous oublierez vite. J’ai besoin de me sentir plus alignée dans mon quotidien et de mettre dans mes créations les choses qui font vibrer mon coeur. A chaque publication, je viens voir quels sont les retours, je viens voir si vous avez vu, aimé, commenté et je plonge dans le long fil qui se déroule pour me présenter toujours la même chose. Je me retrouve otage de l’algorithme qui parfois me récompense et parfois me punit.

Je vous remercie pour tous les commentaires que vous avez laissé ici (sur Facebook et Instagram), pour le soutien que vous m’avez apporté. J’espère que je trouverai prochainement une nouvelle façon de nous rencontrer et d’échanger. Mais là, ici, maintenant, je n’en peux plus. J’ai besoin de me nourrir autrement, d’aligner ce que mon coeur demande avec mes actions. Je conserve la « chouette lettre » que vous pouvez rejoindre si vous souhaitez recevoir encore de mes nouvelles.

J’ai besoin de faire de l’espace et l’escalade numérique me plombe plus qu’elle ne m’élève en ce moment. Je consacrerai à présent mon temps à d’autres choses mais toujours à mettre de la beauté et de la simplicité dans ma vie et la vôtre si vous le souhaitez. A travers un contact différent. Des liens plus en phases avec mes aspirations. Retrouver une inspiration plus oxygénante et rejoindre chaque jour un peu plus les valeurs qui font vibrer mon coeur.

Ceux qui me connaissent de près savent que j’entre fréquemment dans la grotte de l’ermite pour en ressortir grandie et épanouie. Cette fois, j’espère que ma grotte sera la porte vers une vie pleine d’amour, de sourires, de joie et confiance. Et surtout, surtout, n’y voyez aucun jugement de ma part sur votre façon d’employer ces minutes de vies qui si vite s’écoulent. Je réponds juste à un appel criant et il m’est apparu comme évident de ne pas quitter la pièce sans dire au-revoir. J’espère juste que mes pots et mes mots trouveront encore une façon d’arriver jusqu’à vous.

Tendresse sur vous !

Comment avoir de mes nouvelles ?

La chouette lettre

Je vous invite donc à vous inscrire à la Chouette Lettre pour suivre mes aventures de potière au mois par mois (au lieu d’au jour le jour)

Le blog

Je vais publier plus régulièrement des articles qui prennent le temps…

Le temps de vous montrer ce que j’ai fait pendant le mois écoulé.  Mes dernières créations.  

Voici le lien vers le blog

Quelles sont mes motivations profondes ?

Je cherche tout simplement à aligner mon mode de vie sur mes valeurs et à ne pas participer à l’escalade du “simple clic”.

Découvrir d'autres articles dans la même catégorie

Article de la série : Slow life

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Ne soyez pas timide, confiez-nous vos commentaires

 

Merci d'avance pour vos commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelle est la raison d'être du blog de Terre Source?

Je m'appelle Amandine, la céramique est mon métier depuis septembre 2019.  Je crée de la vaisselle et des objets déco. 

A coté de mes créations, je transmets mes connaissances et mon plaisir de l'argile à des élèves débutants.

 

Dans ce blog, je répond aux questions que les élèves me posent le plus souvent.

Terre Source, c'est quoi ?

Parce que la Terre est la Source de tout ce qui se trouve autour de nous.

Parce que Terre Source t'aide à te connecter à "tes ressources" créatives.