Attention !! Les lolas ne sont pas expédiables… Je vous demande de venir chercher votre commande à l’atelier à Gesves sur rendez-vous. 

Je recherche également des points relais pour y déposer vos commandes et vous permettre de venir les chercher. Si vous connaissez un lieu qui accepterait de jouer le point relais, n’hésitez pas à me contacter.  

Pourquoi ? Parce qu’étant donné la quantité généralement nécessaire, cela représente des colis beaucoup trop volumineux.  

 

Lolas – 2,5L

25,00 TTC

Catégorie :

Informations complémentaires

Dimensions 15 × 15 × 35 cm
Argile

BELGE

Jarres d’arrosage à enterrer pour prendre soin de l’eau et des plantes.
Pour une gestion raisonnée de l’eau et une utilisation consciente des ressources naturelles.
Soutenir la vie parce qu’on en fait partie.  

Fabrication à la demande / 3 semaines

Ajouter à la liste de souhaits
Ajouter à la liste de souhaits

Forme :

Les formes allongées permettent de placer l’eau plus profondément dans le sol.  Les formes plus dodues sont plus adaptées aux plantes qui s’enracinent moins profondément.

Une structure lignée est visible sur la surface afin d’augmenter la zone de contact entre la jarre d’arrosage et le sol ce qui permet une meilleure diffusion de l’eau.  Un peu comme les chips avec cannelure qui sont bien plus gras que les chips lisses.

Mode d’emploi : 

  • Immerger les lolas, une nuit ou une journée dans un seau d’eau pour les amorcer
  • Creuser un trou dans le jardin (pour les petits lolas en pointe, les “visser” dans la jardinière ou le pot)
  • Installer la lola à l’endroit souhaité et l’arroser abondamment, comme lorsque vous plantez un végétal pour permettre à la terre d’adhérer sur toute la paroi
  • Remplir la lola d’eau et refermer le couvercle (sinon tous les escargots du quartier vont y trouver refuge)
  • Vérifier une fois par semaine le niveau d’eau et remettre à niveau.  Une lola bien pleine se vide un peu plus vite.

Les jarres d’arrosage fonctionne par capillarité, lorsque le sol est suffisamment humide, la lola cesse de se vider.  

Ce sont surtout les plantes qui envoient elles-même leurs racines en direction de la lola. 

Les premiers jours, il sera peut-être nécessaire de maintenir un arrosage le temps que le système racinaire trouve son chemin (les plantes sont programmées par la Nature pour envoyer leurs racines en direction des sources d’humidité).

C’est la deuxième année que je fabrique cet objet.  Je l’ai testé personnellement avant de le proposer à la vente et c’est en test dans plusieurs jardins avec des résultats satisfaisants.  Néanmoins, si vous rencontrez un problème, n”hésitez pas à me contacter.

Résistance au gel : bien vidée et sortie du sol, les lolas résistent aux gelées, chez moi, elles ont supporté le -10C° de ce début d’année. 

Entretien : lorsque vous les sortez de terre à la fin de saison, il peut être utile de nettoyer l’intérieur avec une brosse dure.  Si votre eau d’arrosage est calcaire, vous pouvez les rincez avec de l’eau vinaigrée pour améliorer le nettoyage

Durée de vie : le risque le plus immédiat est la casse, les lolas sont en argile restée poreuse malgré la cuisson et non émaillée, ce qui les rend plus fragile que mes autres poteries.  Etant donné la porosité, au bout de plusieurs années d’utilisation, il se peut que les pores se bouchent petit à petit.  Entretenez-les régulièrement et évitez de salir l’intérieur pour les conserver plus longtemps. 

Economie d’eau et de temps: L’utilisation de lolas vous permettra d’économiser de l’eau et du temps d’arrosage, vos plantes iront chercher l’eau directement où elle se trouve et le temps consacré à l’arrosage est fortement réduit.  Je ne donne aucune indication concernant la “zone” irriguée puisque cela dépend des plantes en présence, du type de sol, de la température ambiante…  Plus votre sol sera vivant et vos plantes vigoureuses plus le rayon d’action de la jarre d’arrosage sera important.  

Share This